La dictature qui s’affirme

12 juin 2016 – 16:10 par Richard

J’ai ajouté une petite page que j’alimente de la novlangue qui surajoutée à la brutalité du langage actuel, est un outil de la dictature en marche dans notre pays.

http://www.artivisme.org/petit-recueil-novlangue/

Posté dans Connaissance, Humeur | Aucun Commentaire »

Accepterons-nous les millions de lourds robots qui débarquent dans nos villes ?

12 juin 2016 – 16:03 par Richard

Il ne se passe plus un jour sans que je voie un article sur elles.

Bientôt ils nous assèneront des histoires de personnes sauvées par elles.

Bientôt ils expliqueront que des handicapés ou des vieux ont retrouvé l’autonomie grâce à elles

Peut-être même qu’un jour l’on aura plus le droit de conduire tant elles seront jugées meilleures que nous.

Je parle bien sûr des voitures autonomes

et de l’intelligence artificielle qui les animent. Cette non-intelligence, puisqu’elle n’est que factice, simulacre, artifice donc.
L’on devrait être guidée par algorithme sur la voie publique. Quelle erreur !

Est-ce un hasard si Google ou Tesla prêchent tant ces paroles suivies par les constructeurs automobiles. Leurs influentes directions sont transhumanistes et excessivement riches et puissantes. Le directeur de Tesla, Elon Musk pense que nous vivons dans une matrice et Google souhaite nous brancher sur le réseau, plutôt sur leur réseau, nous vider de tout sens et de tous nos choix.

Certains intérêts souhaitent que l’opinion publique soit faite lorsqu’elles arriveront en masse
Les esprits adorateurs des modèles actuels sont formés à aimer les modèles futurs. La propagande industrielle et le système technicien sont à l’œuvre.

Les mouvements luddites pourront-elles suffire à lutter contre les robots de plusieurs tonnes envahissant l’espace public, alors que nous arrivons dans un ordre policier dictatorial, qui met en avant le bien personnel, que leurs propriétaires aimeront comme ils aiment leurs actuelles voitures si chèrement acquises, c’est-à-dire pour certains prêt à vous tuer ou vous blesser pour une simple rayure de carrosserie.
Une voiture vaut bien un homme, alors pensez, une “voiture intelligente” !

Plus surement les valeureux luddites se feront écraser comme les piétons se font déjà écraser par ces machines à haute énergie cinétique qui font la nécessité de bitumer le monde entier, provoquant guerre du pétrole, innondation, perte de notre corps.
Le monde est préparé pour elles, il ne reste déjà plus beaucoup de place plus pour le piéton courageux qui sait ce qu’est une paire de jambes, le goût de l’effort et le cheminement conscient, à la différence de l’automobiliste abruti de kilomètres et de ces réflexes sans réflexions (d’après Jacques Ellul – le système technicien).

La voie publique est et sera toujours pleine de chaos, les chocs automobiles sont inévitables, voiture autonome ou pas.
À la différence que les coupables d’algorithmes qui choisiront si c’est mamie ou maman avec poussette qui doit succomber à l’accident inévitable de la voiture, eux, ne verront jamais les murs de la prison. Les meurtres automobiles sont déjà classés comme accidents, c’est déjà une honte, alors que sera ce monde où personne n’est coupable, les passagers étant alors trop occupés à tromper leur ennui pour bouger le volant qui tourne habituellement tout seul.

Elon Musk a peut-être raison pour la matrice, mais plus surement, si l’on continue à supporter le système technicien et son “automobile libératrice”, la matrice de demain a plus surement pour origine les développeurs de la Silicon Valley et des constructeurs d’enclumes à moteur.

Posté dans consommation raisonnée, écologie, Intelligence Artificielle, Machine-Outil, Technique | Aucun Commentaire »

Malédiction du dragon de conquête

12 juin 2016 – 15:28 par Richard

La métaphore d’une célèbre série actuelle où l’un des camps est pourvu de dragons puissants me fait songer à cette malédiction qu’est le dragon de conquête. Il est grâce à lui plus aisé de capturer les cités, mais la conservation du pouvoir à un endroit est alors impossible, il faut sans cesse continuer à progresser en territoire insoumis, sinon les bêtes affamées détruiront vos terres et mangeront le peuple résidant.

Tuez vos dragons et vous perdrez votre avantage chèrement acquis et cette force de respect par la terreur.
Un pouvoir trop fort pousse à l’hégémonie destructrice, une fuite en avant sur un sillage de cendres.

Les pro-fusions mènent à l’échec de l’humanité.
Le désir d’énergie à profusion mène à la ruine.
Équipez quelques milliers d’êtres humain d’une tenue d’Iron Man, combien de temps durerait notre planète, quelques jours ? Les ressources seraient toujours un facteur limitant de l’énergie alors inutile. Ce facteur implique une concurrence accrue des acteurs, et donc des guerres. Des guerres à haute énergie qui plus est. Que resterait-il de la planète après le dépassement du feu nucléaire ?

Et ne me parlez pas de l’espace, il n’y a pour l’instant et peut-être jamais de technique pour échapper à la Terre, le Soleil veille à ce que nous brulions et Chronos à ce que nous périssions avant d’arriver ailleurs. La terraformation est aussi un luxe pour les immortels que nous ne sommes pas d’autant que le capitalisme à courte vue ne prévoit pas de business plan envisageable pour un retour sur investissement dans 20 000 ans.

Posté dans écologie, Technique | Aucun Commentaire »

Aphorisme — Parasitisme

27 janvier 2013 – 21:31 par Richard

Le chat est une sorte de parasite de l’homme.
Un parasite au poil doux.

Posté dans Humeur | Aucun Commentaire »

Aphorisme — un paradoxe temporel

15 mars 2012 – 0:07 par Richard

Comment se fait-il que le temps, l’une des choses les plus infinies qui soient, soit aussi l’une des choses les plus précieuses à nos yeux ? Le principe de rareté créant la valeur est-il donc invalide ?

La vie n’a pas à redouter le temps, c’est la seule dimension non amovible nécessaire à son extension au-delà de sa simple conception. En tant qu’humbles représentants de la vie, ne redoutons donc pas qu’il passe, c’est un bienfait.

Posté dans Non classé | Aucun Commentaire »